La maladie

Vigilance Beauté

Par 14 mars 2017 Sans commentaires

Les parfums, qui sont nos précieux alliés pour la séduction, peuvent parfois se retourner contre nous. Les hypersensibles chimiques y sont très souvent intolérants. Les nombreuses molécules chimiques qu’ils renferment peuvent être source d’asthme, de difficultés respiratoires, de migraines, de nausées, de modification de la pression sanguine, de modifications de la voix. Les parfums peuvent également agir comme perturbateurs endocriniens.

Les parfums, qui sont nos précieux alliés pour la séduction, peuvent parfois se retourner contre nous. Les hypersensibles chimiques y sont très souvent intolérants. Les nombreuses molécules chimiques qu’ils renferment peuvent être source d’asthme, de difficultés respiratoires, de migraines, de nausées, de modification de la pression sanguine, de modifications de la voix. Les parfums peuvent également agir comme perturbateurs endocriniens. Certains produits de beauté peuvent également être très nocifs. En 2002, plusieurs organisations officielles américaines impliquées dans la santé publique et dans l’environnement, se sont associées pour évaluer la présence de phtalates dans 72 produits de beauté de consommation courante (déodorants, parfums, gels pour cheveux, etc…). Ce composé, responsable de malformations congénitales, a été retrouvé dans les trois quart des produits testés, à des concentrations allant jusqu’à 3 % de la formulation du produit. Cette étude a montré que les femmes étaient exposées à des doses de phtalates supérieures aux seuils recommandés par les autorités de santé.