La maladieLa recherche

« On demande que l’on nous laisse vivre quelque part »

By 11 mars 2019 No Comments

C’est par ce titre que commence l’interview de Philippe Tribaudeau membre de l’association Zone Blanche parfois aussi nommé projet Durbon.

Philippe est électrosensible et aussi hypersensible chimique et comme beaucoup fortement touchés le logement est un problème plus que difficile.Dans la revue  « l’age de faire  » de Mars 2019 on peut ainsi mieux découvrir le projet Durbon.

Est ainsi prévu trois unités d’accueil à moyen et long terme ou de vacances pour des personnes électrosensibles mais aussi souvent hypersensibles chimiques. Un suivi médical serait proposé dans le cadre d’un centre européen de recherche sur les EHS et MCS.

Souhaitons que ce projet voit le jour dans les meilleures conditions et très prochainement.

https://www.lagedefaire-lejournal.fr/

https://asso-zonesblanches.org/index.php/durbon/