L’association

Non aux virucides toxiques

En raison de l’épidémie de Covid, l’usage du gel hydroalcoolique se répand massivement. Les professions de santé l’utilisent très largement mais aussi désormais l’ensemble de la population.

Les virucides répondant à la norme EN 14476 peuvent se révéler nocifs, PE perturbateurs endocriniens.

Certaines recommandations proposées aux professionnels de la petite enfance  se révèlent extrêmement risquées pour la santé des professionnel.le.s et des enfants, et pour l’environnement.

L’usage du savon, de la vapeur ont bien moins  de conséquences néfastes.

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/formation-droits/les-politiques-petite-enfance/

Des équipes médicales aux USA s’inquiètent des conséquences possibles

https://www.theguardian.com/world/2020/may/17/protective-gear-coronavirus-chemicals?

ainsi qu’en Allemagne.