La maladieLa recherche

Nobel de médecine 2019. Études sur le stress oxydatif

Par 16 octobre 2019 Sans commentaires

2 américains William Kaelin et Gregg Semenza et 1 britannique  Peter Ratcliffe ont été récompensés pour leurs travaux sur l’adaptation du corps au manque d’oxygène (adaptation des cellules aux niveaux variables d’oxygène).

Ainsi a été établi les fondements sur la manière dont le niveau d’oxygène affecte le métabolisme cellulaire et les fonctions physiologiques.

Leurs découvertes pourraient avoir des répercussions sur l’hypersensibilité chimique qui est du à un stress oxydatif( cycle NO/ONOO).

Ce serait une excellente nouvelle…