La maladie

Inhaler du parfum, un méfait comparable au tabagisme passif

By 6 juin 2018 No Comments

A la différence des transports en commun français, la ville d’Ottawa rappelle à ses usagers et aux conducteurs des bus de n’employer aucun parfum.

Le droit à se parfumer s’arrête là ou l’intolérance olfactive commence.

Les zones sans parfum se multiplient aux Etats Unis et au Canada dans les  espaces de travail,  les restaurant et  grands hôtels suite à une législation protégeant les malades. Des procès ont par ailleurs eu lieu.

https://www.wedemain.fr/Se-parfumer-bientot-un-delit-en-Amerique-du-Nord_a3292.html