La maladieLa recherche

Fongicides SDHI, stress oxydatif, et mitochondries

Par 2 décembre 2019 Sans commentaires

Au printemps 2018 des chercheurs de l’INRA, de l’INSERM, du CNRS ont alerté les autorités sanitaires françaises sur une famille de fongicides utilisés en agriculture les SDHI.

en novembre 2019 une étude parue dans la revue PLOS  one  fait état de leurs inquiétudes.

Les SDHI bloquent le fonctionnement des mitochondries ( élements indispensables de la respiration cellulaire) et déclenchent un stress oxydatif.

Des études ont montré que sur certains patients qui ont un déficit partiel d’une certaine enzyme (la SDH), les réactions aux SDHI sont beaucoup plus importantes. ce pourrait être le cas des malades mcs.

Bibliographie

Evolutionarily conserved susceptibility of the mitochondrial respiratory chain to SDHI pesticides and its consequence on the impact of SDHIs on human cultured cells. Paule Bénit, Agathe Kahn, Dominique Chrétien, Sylvie Bortoli, Laurence Huc, Manuel Schiff, Anne-Paule Gimenez-Roqueplo, Judith Favier, Pierre Gressens, Malgorzata Rak et Pierre Rustin. PLOS ONE, le 7 novembre 2019. DOI : 10.1371/journal.pone.0224132