L’association

favoriser la santé en repensant l’habitat.

Par 26 septembre 2019 Sans commentaires

Il y a entre 420 000 et 600 000 habitats indignes en France. beaucoup notamment ont des moisissures.aussi la Direction générale de la Santé a demandé au Haut conseil de la Santé publique des outils d’évaluation , en ajoutant une dimension de prévention. Le dr Febvrel médecin en santé publique à Marseille indique que selon certaines sources de l’OMS 80% de l’espérance de vie dépendrait de la qualité de l’eau, de l’air ,de l’environnement (les 20% restants représentant les soins).

le dr Suzanne Deoux bien connue des milieux du bâtiment et certains professionnels de santé propose de sensibiliser le grand public à la qualité de l’air intérieur par des campagnes nationales d’envergure.

Figaro 16 septembre 2019